Giclée | giclee print | giclee printing
Giclee | impression Giclée | reproduction giclee
Reproduction Tableau | artistes Peintres | edition limitée
Aquarelle | reproduction aquarelle | Reproduction Giclee
Impression Art Numérique | Photographie digitale | impression numérique
reproduction tableau | Reproduction Giclee | Giclee Toile
Galerie peinture | Galerie artiste peintre | Galerie
impression numérique | repriduction fine art | impression digital
Giclee Toile | Impression toile | Prix et estimé

Diane Forest, aquareliste

La passion de l'aquarelle de Diane Forest

Particulièrement douée pour le dessin dès sa tendre enfance, Diane Forest poursuit une carrière d'artiste professionnelle et se distingue par une démarche très personnelle.

Diane Forest approfondit constamment son approche picturale qui se remarque par son sens de la composition et le charme de ses interprétations réalistes.

Née en 1961 à Montréal et citoyenne de Longueuil, depuis plusieurs années, Diane Forest participe régulièrement à des expositions collectives. Auteure de la chronique «Peindre à l'aquarelle» du magasine «l'Aquarelliste» Diane est aussi membre signataire de la Société Canadienne de l'Aquarelle SCA. Elle est d'ailleurs co-fondatrice de l'école d'aquarelle et vice-présidente de cette société. Diane Forest est aussi membre signataire de l'Institut des Arts figuratifs IAF.

Diane Forest a reçu, plusieurs prix et reconnaissances, notamment à l'Académie Internationale des Beaux-Arts du Québec; elle a été nommée académicienne, par ses pairs, et «Artiste de l'année 2006» remportant ainsi le «Vote du Public» au Musée des beaux-arts de Montréal, lors de l'ACADEMIA XXI, où elle a aussi remporté le Prix «Denis Beauchamp» accompagné d'une bourse.

Honorée par la Ville de Longueuil dans le cadre de la FrancoFête, on retrouve Diane Forest invitée du Carnaval de Québec, de la Farandole des Arts de Ste-Marguerite et la Caisse Populaire de St-Hubert salue fièrement son talent et son implication en qualifiant Diane Forest d'artiste hubertine résolument engagée dans son milieu.

Vous pouvez lire la version intégrale des chroniques de Diane Forest, sur le site de l'Académie. (AIBAQ) http://artacademie.com/main-chroniquesfull.cfm

L'artiste a commencé très jeune à décrocher des prix et des honneurs, en 1973, l'artiste de douze ans décroche le premier prix pour son dessin, lors d'un concours scolaire, tenu à la grandeur du Québec, sous le thème de l'environnement. « Empoubellissons »

Dessiner, peindre, enseigner et approfondir ses connaissances, voilà certaines des passions de cette artiste qui réalise des oeuvres qui touchent le coeur et l'âme du public et des amateurs d'art.

Diane Forest, être d'exception ! Cette artiste humaniste, s'intéresse à tout ce qui touche sa passion : l'aquarelle. Elle ne tarit jamais sur ce sujet.

Ander's Zorn, un de ses peintres préféré, la séduit par sa grande maîtrise de l'aquarelle à son époque (1860-1920). Elle aime aussi Carl Larson, ami de Zorn ...«seulement dans la première partie de sa carrière» se plaît-elle à dire en riant.

Elle consìdère William Bouguereau qu'elle qualifie de «Grand maitre extraordinnaire» dont elle apprécie le sens de la composition et l'extrême maitrise dont il fait preuve dans son oeuvre picturale... et ce, dans tout les sens du mots.

Diane est toujours à la recherche d'une remarque, d'un commentaire ou d'une opinion. L'artiste est très ouverte à la critique et très généreuse de son temps.

Diane analyse son travail d'un oeil très critique. Elle est très sévère pour tout ce qui concerne les oeuvres d'art qu'elle présentera au public. C'est sur le chevalet du «dernier jugement» dans son salon que chaque pièce sera scrutée avant d'être présentée à la galerie, à un concours ou une exposition. Rien n'échappe à cette perfectionniste. C'est avec beaucoup de spontanéité qu'elle nous livre pourtant «Les ramasseurs de mousse d'Irlande» et beaucoup d'intimité qu'elle nous invite à partager ses «Confidences de pommes».

Expositions :





























  

Démarche artistique

Eau, Matière et Passion.

À travers ses diverses compositions, aux couleurs intenses et lumineuses, l'artiste célèbre l'alliance de la surface et des pigments par l'eau.

Sous ses pinceaux conduits par une gestuelle, et un savoir bien acquis, se dévoilent la générosité et la beauté d'une aquarelle différente.

Offrir une poésie, en lui donnant la vie par le développement de la technique et son souci de la « permanence », fait partie de ses préoccupations quotidiennes.

La surface, témoin de cet échange entre la peintre et la matière, conserve en mémoire les sédimentations de chaque impulsion.

La conséquence et la justesse de sa démarche font naître la beauté de son oeuvre.

Diane Forest, à force de recherches, a développé un procédé de protection de l'aquarelle qui n'altère en rien la qualité et la beauté de ses oeuvres. Ses aquarelles n'ont pas besoin d'être protégée par une vitre ... voilà une véritable innovation en ce qui concerne la protection des aquarelles au travers du temps.

Ce procédé a d'ailleurs été approuvé par Louis Bruens, expert-conseil en oeuvres d'art. «Voilà des siècles que les aquarellistes cherchent à protéger leurs oeuvres à long terme». «...bien que secret, le procédé de Diane Forest est révolutionnaire, ce procédé protège les aquarelles contre la lumière solaire ou artificielle, UV, donc, les couleurs sont stabilisées à long terme.»

De plus, ce procédé protège les aquarelles de l'eau et de la vapeur, il offre aussi, ajoute l'artiste, la possibilité de faire des retouches ou des corrections éventuelles en tout temps sans altérer l'oeuvre d'aucune façon.

L'oeuvre présente une finition veloutée, sans reflets, mettant en valeur l'aspect naturel de l'aquarelle.

L'aquarelliste adore «son médium» qui lui permet d'exprimer avec maestria toutes ses émotions. Ses oeuvres sont réfléchies, puis construites mentalement. Lorsque l'artiste s'exécute, c'est avec talent et assurance quelle crée ses magnifiques tableaux. Elle a pensé à tout... à la symbolique, la signification des couleurs, la raison d'être des éléments et puis la magie opère, car sa grande maîtrise lui permet de «connecter» sa visualisation, ses émotions et son pinceau... tout devient alors possible. Diane vient d'entrouvrir une fenêtre... non, plutôt une porte grande ouverte sur son âme. Quelle artiste!

Diane Forest partage sa passion. L'artiste participera d'ici la fin de l'année à plusieurs événements dont : «L'Art en Fête de Longueuil», «La Farandole des arts de Ste-Marguerite du lac Masson», «Symposium du lac Beauport», «Journées de la culture au Musée des beaux-arts de Montréal», Atelier et démonstration à «l'Atelier d'aquarelle de Québec», «Gala de la culture Longueuil 2007» «Gala Academia XXI 2007, AIBAQ au Musée des beaux-arts de Montréal», expositions collectives à la galerie Le Balcon d'art et à la galerie de la SCA. Elle assure actuellement la vice-présidence de la Société Canadienne de l'Aquarelle. Elle a préparé une série de cours qui seront donnés au Centre Pierre-Charbonneau de Montréal ainsi qu'à son atelier à Longueuil.

Diane Forest s'implique très activement à titre de co-fondatrice et directrice de l'École de la SCA dont elle siège sur le comité exécutif et dont elle est membre signataire SCA depuis 2002.

  

D Forest | Confidences de pomme
D Forest | Ingrédient secret
D Forest | Au grée des vents
D Forest | La maison de l'ile
D Forest | L'abrie
D Forest | Les ramasseurs de mousse d'Irlande  L'horizon
D Forest | L`étang de Ti-Fred
D Forest | L`étang de Ti-Fred
D Forest | Souvenir de mon grand-père
D Forest | L'heure bleue
D Forest | Génération
D Forest | Le ramasseur de mousse d'Irlande